Granulés de bois

Poêle à pétrole VS poêle à granulés

Sur le marché, l’on trouve moult types de poêles qui se distinguent, entre autres, par le type de combustible employé. Hormis la très populaire variante à gaz, il existe deux autres versions couramment employées dans les ménages : ce sont les poêles à pétrole et les modèles à granulés ou pellets. Mais, que savons-nous des avantages et des inconvénients de chacun de ces deux appareils de chauffage ? Quelles sont les principales différences et caractéristiques en termes de prix, d’installation, d’entretien, de fonctionnement, d’efficacité et de niveau de pollution ? Dans les lignes qui suivent, nous allons comparons les deux systèmes de chauffage et présentons une comparaison objective des deux produits.

Combustible

Ces deux chauffages d’appoint diffèrent par le combustible utilisés. Les poêles à granulés utilisent des pellets, tandis que les poêles à pétrole utilisent du pétrole, qui est un hydrocarbure issu de la distillation du pétrole fossile.

Granulés de bois
Les pellets constituent le combustible employé dans les poêles à granulés.

Les pellets ou granulés sont fabriqués avec des déchets de bois tels que sciure ou les copeaux de bois. Il sont issus de déchets agricoles, industriels ou municipaux, ils s’agglomèrent sous haute pression et forment de petits cylindres. Leur principale particularité est leur pouvoir calorifique élevé, raison pour laquelle ils sont utilisés comme combustible pour les systèmes de chauffage.

Ils sont plus écologiques que le pétrole qui est issu d’un combustible fossile. Le bois est une ressource naturelle renouvelable, à condition qu’il soit géré et consommé de manière durable. Le pétrole n’est pas renouvelable.

Utilisée de manière optimale, les émissions de dioxyde de carbone (CO2) du bois sont presque nulles, ce qui n’est pas le cas du pétrole qui contribue au réchauffement climatique. Le bois ne contient pas de soufre, ce qui évite les problèmes de pluies acides, contrairement au pétrole.

La fabrication de pellets implique la réutilisation des excédents de bois qui seraient autrement gaspillés et qui, dans les forêts. Ils constituent un danger car ils peuvent provoquer des incendies de forêt. De plus, les cendres issues de sa combustion peuvent être réutilisées comme engrais après compostage.

Les pellets sont moins chers et plus sûrs que le pétrole dont le prix varie en fonction du prix des produits pétrolier. Bien que son prix ait augmenté ces dernières années en raison de la demande croissante, son coût est même inférieur à celui du pétrole. Les pellets sont donc non seulement une ressource renouvelable, mais aussi un carburant économique par leur efficacité et leur faible coût par rapport au pétrole.

En fonction de facteurs tels que la consommation ou le type de système, vous pouvez économiser d’importantes sommes d’argent par an. De plus, ce combustible ne présente aucun risque d’explosion et ne produit pas de mauvaises odeurs comme le pétrole. Enfin, les pellets réduisent la dépendance énergétique vers l’extérieur, ce qui n’est pas le cas du pétrole.

Prix d’achat et coût de revient

Les poêles à pellets sont très onéreux à l’achat, comparés aux meilleurs poêles à pétrole. Leur installation par un professionnel peut être aussi couteuse alors que les poêles à pétrole qui eux, ne requièrent aucune installation, donc pas de frais de mise en service.

Toutefois, les pellets sont moins couteux que le pétrole et la consommation des poêles à pellets est plus réduite sur le plan financier que celle des poêles à pétrole. Les granulés de bois aident à soutenir l’économie de la région où vous habitez. Ils améliorent également la sécurité énergétique de la région où vous habitez. Les prix des granulés de bois ne sont pas affectés par les marchés mondiaux, les effets inflationnistes et la demande croissante d’énergie à l’étranger.

Les économies de carburant réalisées avec les chaudières à pellets peuvent s’élever à des dizaines de milliers d’euros tout au long de la vie de l’équipement.

Economie réalisée à l'usage d'une poêle à granulés
Le poêle à granulés a un prix d’achat relativement plus élevé. Mais à l’usage, il s’avère plus économique que le modèle à pétrole.

Installation et entretien

Les poêles à pétrole ne requièrent aucune installation. Il suffit de les remplir de carburant pour commencer à les utiliser. Nul besoin d’un professionnel pour les mettre en marche. Leur entretien est également très facile et une personne non qualifiée peut s’en charger. Peu encombrants, ils peuvent être déplacés d’une pièce à une autre sans aucun problème.

L’installation des poêles à pellet nécessite l’intervention d’un spécialiste. Ils requièrent l’installation d’une cheminée pour l’évacuation de la fumée. Une fois installés, il n’est pas possible de les déplacer. De même, ils nécessitent plus d’espace et d’attention. Les chaudières à pellets sont moins compactes que les chaudières au pétrole. Afin d’obtenir de bonnes performances et d’éviter les problèmes, les chaudières à pellets nécessitent généralement plus d’entretien, en particulier le nettoyage des cendres, bien qu’il existe des modèles automatiques qui facilitent la tâche.

Fonctionnement

Au niveau du fonctionnement, on distingue deux types de poêles à pétrole, à savoir les modèles à mèche et les versions électroniques.

Poêles à mèche

Les poêles enflammés par une mèche constituent le modèle traditionnel. Le kérosène imprègne la mèche pour la combustion. Ils n’ont pas besoin d’électricité. Leur utilisation est donc recommandée pour les maisons qui font face à des fréquentes coupures d’électricité et les habitations sans lignes électriques. Les mèches doivent être régulièrement changées. Il est donc recommandé d’en commander et de les garder en réserve.

Poêles à pétrole électroniques

Les poêles à pétrole électroniques ont allumage électrique: Ce sont les modèles les plus modernes. Ils diffèrent du précédent en ce que la combustion se fait par allumage électrique du carburant, et non par l’intermédiaire d’une mèche. L’avantage est que l’utilisateur n’aura pas à dépenser pas pour des mèches. Le fonctionnement des deux poêles est toutefois le même dans l’ensemble.

Poêles à granulés

Avant de savoir comment fonctionne un poêle à pellets, nous devons connaître ses composants. Les poêles à biomasse sont composés de différents éléments, dont :

  • l’espace de stockage interne des pellets
  • une vis sans fin pour doser la quantité de granules
  • le cendrier où se déposent les cendres provenant de la combustion
  • une résistance qui enflamme les premiers pellets
  • un tuyau d’évacuation des fumées et des gaz
  • la turbine qui chasse l’air vicié

En outre, il existe d’autres éléments tels qu’une télécommande qui permet à la fois l’allumage du poêle, la régulation de la température et l’arrêt. Généralement, les poêles à pellets ont un capteur de température dans la partie inférieure afin de réguler la combustion et atteindre la température programmée.

Lors de l’allumage, une résistance proche du cendrier devient incandescente et lorsqu’elle atteint la température estimée, un courant d’air provoque la production d’une flamme qui brûle les premières pastilles. Une fois la température stabilisée, la résistance s’éteint.

Une fois que le processus d’allumage est terminé et que les pellets brûlent régulièrement, la chaudière se met en marche automatiquement. La tarière dépose la quantité appropriée de granulés dans le cendrier. Simultanément, l’air absorbé passe par les différents canaux afin d’être chauffé.

Les fumées et les gaz sont brûlés pour tirer le meilleur parti de la chaleur qu’ils possèdent et ainsi réduire les émissions de CO2 à l’extérieur. L’allumage et l’extinction du poêle à pellets se font automatiquement de trois manières différentes. En premier lieu, cela peut être fait via le panneau de commande, une autre possibilité est avec la télécommande et,enfin, en envoyant un SMS ou via WIFI. De cette dernière façon, vous pouvez allumer le poêle avant de rentrer chez vous.

Il est important de souligner que les poêles à pellets fonctionnent généralement avec l’électricité. Dans ce cas, ils s’arrêtent en cas de coupure du courant électrique. Cependant, il existe aussi des modèles de poêle à granulés qui marchent sans électricité.

Fiche électrique
La majorité des modèles à granulés nécessite le courant électrique pour fonctionner. Comparé au poêle à pétrole, le modèle à granulés s’avère plus efficace pour chauffer des pièces moyennes à grandes et peut valablement remplacer le chauffage central. Bien qu’il soit relativement propre, ce choix exige d’avoir un espace relativement grand pour stocker les granulés de bois.

Efficacité

Les poêles à pétrole sont des chauffages d’appoint qui ne peuvent se substituer à un chauffage central. Ils sont plutôt destinés à chauffer de petites pièces. Les poêles plus petits peuvent être utilisés pour chauffer des espaces allant jusqu’à 20 mètres carrés, mais les modèles plus grands peuvent chauffer jusqu’à trois fois plus de pièces. L’efficacité énergétique de ces foyers est cependant proche de 100% ce qui nous donne une grande performance. La chaleur circule par convection et rayonnement naturel, ce qui poser quelques problèmes de répartition

Les poêles à granulés se distinguent comme un choix propre, efficace et sûr pour les grands séjours entre 25 et 100 mètres carrés. Ils peuvent à eux seuls chauffer une pièce sans nécessité d’avoir recours à un système de chauffage central. Le combustible, composé de sciure de bois et de copeaux pressés, présente un pouvoir calorifique élevé. L’air provenant des poêles à pellet est canalisable. Le flux d’air chaud peut ainsi atteindre des espaces éloignés du poêle. L’air chaud est envoyé à travers des conduits flexibles. Les granulés sont cependant plus volumineux que le pétrole et moins pratiques à utiliser.

Pollution intérieure

Les radiateurs à pétrole ne doivent être utilisés que dans des espaces ventilés. L’un des principaux inconvénients de ce type de poêle est le monoxyde de carbone qu’ils produisent et qui peut être mortel pour l’être humain. Ils ont des systèmes de sécurité qui devraient éviter les accidents, mais il est intéressant de ne pas les utiliser la nuit et de ne le faire, comme nous l’avons dit, que dans des espaces bien ventilés. Le pétrole dégage des odeurs, en particulier au stade de l’allumage, ce qui peut être très désagréable pour certaines personnes.

Les poêles à bois, polluent très peu l’intérieur des pièces où ils sont installés. Les fumées et les émissions gazeuses sont, en effet, canalisées et évacués hors de la pièce par une cheminée. Ils peuvent, de ce fait, être utilisés dans toutes sortes d’environnements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *